NEB : Refrigerateur, petit frigo, refrigerateur portable, minibar,glaciere NEB : Le specialiste du froid insolite
NEB, le pro du petit frigo ... Refrigerateurs classés par genre Refrigerateur classés par utilisation Nouveautés et refrigerateurs soldés SAV et Conseils techniques sur les refrigerateurs NEB
PROCÉDÉS DE RÉFRIGÉRATION
ENCASTREMENT DANS UN MEUBLE
RÉPARATION D’UN RÉFRIGÉRATEUR
PIECES DETACHÉES COURANTES
Quelques astuces
RÉPARATION D'UN RÉFRIGÉRATEUR
Les lignes ci-dessous n'ont pas la prétention de vous transformer en frigoriste, mais au moins de vous faire comprendre le fonctionnement de votre appareil et pour les plus audacieux, de réaliser les quelques tests basiques afin de faire un premier diagnostic et éventuellement de procéder aux petites réparations de base. Les fameuses "bêtes comme chou" et les "si j'avais su" qui coûte cher. A vos tournevis !...
dd CAS D'UN APPAREIL À ABSORPTION
Le système à absorption, bien que sophistiqué dans sa conception, est relativement simple au niveau de son fonctionnement. Dans un réfrigérateur à absorption, on ne peut rencontrer que 3 sortes de pannes :
Problème sur la source de chaleur : "la chaufferie"
Problème sur la régulation : thermostat, horloge ou carte électronique
Problème sur le circuit d'ammoniac : l'agrégat

PROBLÈME DE CHAUFFE

En cas de panne, la première des choses à contrôler sur votre réfrigérateur à absorption qui fonctionne en 220V, 12V, Gaz ou Pétrole, est la source de chaleur. Si votre appareil fonctionne normalement, les tubes arrière doivent être chauds (60°C et +), signe que l'ammoniac à des chances de passer en phase vapeur. Si tel n'est pas le cas, inutile d'aller plus loin. C'est que vous avez un problème de chauffe.

En utilisation électrique : si votre appareil reste froid, c'est qu'il n'y a pas de courant ou que la résistance chauffante est grillée (220V ou 12V) par l'usure ou une surtension EDF (orage). Dans ce cas, il faut simplement la contrôler avec un ohm-mètre et la changer si besoin est. Elle se trouve dans la "chaufferie", à l'intérieur du gros manchon de laine de roche situé à l'arrière de votre frigo. Pour le branchement des 2 fils, il suffit de les brancher à l'identique de l'ancienne résistance dans la boîte de dérivation.
Note : A chaque agrégat, correspond une puissance de chauffe. Sur chaque résistance, est gravé sa puissance 75W, 85W, 105W, 135W etc... Il faut absolument respecter au mieux cette puissance sous peine de détériorer votre agrégat. Une tolérance de + ou - 10 % est acceptable.
En utilisation avec flamme Gaz ou Pétrole : les problèmes de chauffe au gaz sont souvent liés à un manque d'entretien du brûleur. Il faut le nettoyer et ramoner la cheminée au minimum une fois par an avant de partir en vacances et changer votre injecteur gaz tous les 2 ou 3 ans et votre brûleur tous les 5 ans environ. Pendant la période d'arrêt d'une caravane, il faut savoir que des petites araignées attirées par l'odeur du gaz viennent immanquablement faire leur nid dans le brûleur. Ceux qui ne fond pas de nettoyage de printemps sont assurés d'avoir des démarrages difficiles, impossibles, voire dangereux (retour de flamme).

PROBLÈME DE RÉGULATION

En utilisation électrique : si votre frigo ne fonctionne toujours pas alors que vous êtes sûr de l'arrivée du courant et de la résistance 220V ou 12V, vous devez vous pencher sur les éléments de régulation. C'est à dire le thermostat (si présent), l'horloge de dégivrage automatique (si présente) ou ce qui est nouveau une petite carte électronique (fuzzi logic) qui fait le travail des deux autres. Ces 3 accessoires sont susceptibles de couper le courant par moment mais non définitivement. Le plus facile à ce niveau est de procéder comme Sherlock Holmes par élimination. En utilisation électrique, rien n'est plus simple en effet que de brancher la résistance en direct sur sa source de courant appropriée et d'attendre une heure (pas plus) pour voir si le frigo fonctionne correctement. Il suffira ensuite de changer la pièce défectueuse.
En utilisation au Gaz : différents éléments comme le thermocouple ou la sécurité gaz entrent en ligne de compte. Il ne faut pas plaisanter avec le gaz. Nous vous conseillons de nous apporter votre appareil en SAV ou de nous téléphoner au 01.48.32.11.56 pour connaître les coordonnés de l'atelier SAV le plus proche de chez vous.

PROBLÈME D'AGRÉGAT (circuit d'ammoniac)

Arrivé à ce niveau de déduction, votre appareil chauffe bien en 220V, 12V ou Gaz, mais il s'obstine à ne pas refroidir, voire à tiédir à l'intérieur (bouchon dans le circuit). Autre variante de panne, lorsqu'il est chaud, il dégage une drôle d'odeur qui pique les yeux (fuite d'ammoniac). Dans les deux cas, c'est la grosse panne, il faut changer l'agrégat.

En cas d'agrégat bouché : il y a une petite astuce à connaître. Faites chauffer un peu votre frigo en 220V (c'est le plus facile). Au bout d'une demi-heure par exemple, débranchez-le et retournez-le la tête en bas. Puis avec un maillet en bois ou en caoutchouc, tapez gentiment sur tous les tuyaux. Redressez votre frigo et recommencez l'opération de chauffe, de retournement et de frappe 2 ou 3 fois de suite. Avec un peu de chance, grâce aux vibrations que vous venez de faire et si le bouchon n'est pas trop coincé, votre frigo repartira pour un tour. Cette astuce est un sursis de quelques mois car un agrégat qui commence à s'obstruer, va le refaire, mais quand ?
En cas d'agrégat percé : si en entrant dans la pièce du minibar vous sentez une odeur piquante, genre gaz lacrymogène en beaucoup plus light, pas de panique. Ce n'est pas une compagnie de CRS qui s'entraîne dans le quartier, mais tout simplement l'agrégat de votre frigo à absorption qui vient de se percer. Dans ce cas, il suffit de débrancher le frigo afin de stopper la diffusion du liquide et d'ouvrir la fenêtre en grand. Le mélange étant composé essentiellement d'eau et de quelques grammes d'ammoniac, il n'y a rien de dangereux. En regardant de plus près votre appareil (dedans et derrière), vous trouverez certainement des traces de liquide jaune sur les tuyaux. Ce sera la preuve d'une fuite. Dans ce cas, il n'y a rien à faire. Il faut changer l'agrégat quand c'est encore possible.

Sauf prise en garantie par les fabricants pour les appareils neufs, selon l'âge et l'état de votre réfrigérateur et devant le prix d'un agrégat (3/4 d'un frigo neuf), nous ne saurions vous conseiller de changer purement et simplement d'appareil. N'hésitez pas à nous consulter au 01.48.32.11.56 pour vous aider à en choisir un adapté à votre utilisation.

Note : Il faut savoir qu'un agrégat ne se recharge pas et ne se répare pas. Il fonctionne correctement toute sa vie, ou s'il est percé ou bouché, c'est la poubelle tout simplement. En effet, contrairement à certains bruits qui courent, personne sauf l'usine n'est en mesure de fabriquer et de recharger un agrégat dans son sous-sol !
dd CAS D'UN APPAREIL À COMPRESSION
Sur ce genre d'appareils, on ne peut pas bricoler, il faut être frigoriste. Soit votre compresseur est H.S. et il faut le remplacer, soit vous avez une fuite de gaz et il faut recharger le circuit (voir quand même si cela en vaut la peine). Pour faire ce travail, il faut du matériel très spécial (bonbonne de gaz, balance, pompe à vide...), c'est donc l'affaire d'un pro !
dd CAS D'UN APPAREIL À EFFET PELTIER
Ici, pas de compromis. Selon le prix d'acquisition de votre glacière (promo vacances d'une grande surface...), nous sommes dans le domaine du jetable non réparable. Pendant la période de garantie, on échangera et ensuite... on réparera difficilement et pour finir, ce sera la poubelle. Sinon, comme toujours, si votre acquisition est de qualité dans une marque sérieuse, il faut voir si la réparation en vaut la peine car changer un élément Peltier est aussi d'un certain coût.
PLAN DU SITE I MENTIONS LÉGALES I CRÉDITS